News

lundi 03 juin 2019

Résultat annuel du groupe SUISA: forte croissance du domaine en ligne

L’année passée, SUISA a réalisé un chiffre d’affaires de 150,8 millions de francs grâce à la gestion des droits d’auteurs en Suisse et à l’étranger. Ce bon résultat est tout particulièrement lié aux recettes du domaine en ligne. En collaboration avec la filiale SUISA Digital Licensing AG, SUISA a ainsi généré 10,1 millions de francs dans ce domaine, soit une hausse de 22% par rapport à l’exercice précédent. Cette réussite profite aux compositeurs, aux paroliers et aux éditeurs de musique, qui reçoivent cette année 132,2 millions de francs.

Zurich, le 4 juin 2019 – L’an dernier, le chiffre d’affaires total de SUISA s’est élevé à 160,8 millions de francs, recettes annexes et recettes de la filiale SUISA Digital Licensing incluses, soit 2 millions de francs de plus que l’année précédente. Ce bon résultat profite aux compositeurs, aux paroliers et aux éditeurs de musique: SUISA leur a reversé 132,2 millions de francs – 0,8 million de francs de plus que l’an passé.

 


Cette année, SUISA affiche pour la première fois des chiffres consolidés. Outre les chiffres d’affaires de la coopérative SUISA, cela comprend aussi ceux de la filiale SUISA Digital Licensing AG, fondée en 2017 dans le cadre du projet Mint Digital Services, une joint-venture créée avec l’organisation de gestion américaine des droits musicaux SESAC. SUISA Digital Licensing est responsable des procédures internationales d’octroi de licences pour la musique dans le domaine en ligne.


Forte croissance du domaine en ligne

Les recettes du domaine en ligne ont à nouveau connu une croissance fulgurante. Ensemble, SUISA et SUISA Digital Licensing ont encaissé 10,1 millions de francs pour les droits musicaux en ligne durant l’exercice sous revue, soit une croissance de 22% par rapport à l’année précédente. Pour l’exercice en cours, SUISA prévoit une fois encore des recettes plus élevées pour les activités en ligne, puisque SUISA Digital Licensing a pu conclure avec succès les négociations de contrats avec plusieurs prestataires de musique en ligne l’année passée.

 

En 2017, les revenus des activités en ligne ont dépassé pour la première fois ceux provenant de la production de supports sonores. En 2018, la tendance à la baisse – depuis des années – des droits de reproduction s’est poursuivie: les recettes s’élevaient à 6,2 millions de francs, soit un recul de 4,6% par rapport à 2017 (6,5 mil-lions de francs).


Légère baisse des droits de diffusion et d’exécution

La majeure partie des revenus en Suisse provient encore des droits de diffusion et d’exécution, qui représentent près de 80% des recettes. Dans les deux domaines, ces dernières étaient légèrement plus basses que l’année précédente, tout en se maintenant à un niveau élevé. SUISA a enregistré 65,7 millions de francs pour les droits de diffusion l’année dernière, ce qui représente une baisse de 1,5% (2017: 66,7 millions de francs). Les recettes des droits d’exécution ont elles diminué de 5,8% pour arriver à 44,2 millions de francs (2017: 46,9 millions de francs). 

 

Au cours de l’exercice sous revue, les revenus des droits à rémunération ont eux augmenté de 31% par rapport à l’exercice précédent et ont été de 14,7 millions de francs. Les rémunérations provenant de l’étranger ont éga-lement enregistré une hausse (+19%), pour un total de 12,9 millions de francs l’année passée (2017: 10,8 mil-lions de francs). 


88 francs sur 100 versés aux auteurs et aux éditeurs

Le taux de frais d’administration de SUISA a aussi légèrement diminué l’année dernière, pour passer de 12,41% à 12,34%. SUISA reverse ainsi près de 88 francs aux auteurs et éditeurs de musique pour 100 francs de droits d’auteur perçus.

 

«Le bon résultat de l’année dernière est réjouissant pour les créateurs de musique. Cette année encore, ils perçoivent plus d’argent de SUISA», déclare Andreas Wegelin, CEO de SUISA. «Grâce au streaming, nous n’avons jamais autant consommé de musique qu’aujourd’hui. Il est donc primordial que les compositeurs et les paroliers soient payés équitablement pour leurs créations par les prestataires de musique en ligne. La révision en cours de la loi sur le droit d’auteur joue à cet égard un rôle majeur. SUISA s’engage avec les autres organi-sations d’artistes pour une meilleure situation des artistes à l’ère du numérique.» 


Le rapport de gestion 2018 de SUISA est disponible en ligne à l’adresse suivante www.suisa.ch/rapportdegestion 


Vous trouverez un aperçu de l’année 2018 selon SUISA à l’adresse www.2018.suisa.ch 


Plus d’informations:

Giorgio Tebaldi

Responsable communication SUISA

Tél. +41 44 485 65 03

 

SUISA

SUISA est la coopérative des compositeurs, auteurs et éditeurs de musique en Suisse et au Liech-tenstein. Parmi quelque 38 000 membres, elle compte des créateurs de musique issus de tous les domaines. En Suisse et au Liechtenstein, SUISA représente un répertoire mondial de la musique correspondant à deux millions d’auteurs. Elle octroie des licences pour l’utilisation de ce répertoire mondial à plus de 120 000 clients. En février 2017, SUISA a fondé, en collaboration avec l’organisation américaine SESAC, la joint-venture Mint Digital Services. L’entreprise gère la facturation et l’administration au niveau international des licences de SESAC, de sa filiale The Harry Fox Agency et de SUISA avec les fournisseurs de musique en ligne. Elle offre également ses services à des maisons d’édition.

 

Forte de quelque 240 collaborateurs travaillant sur les sites de Zurich, Lausanne et Lugano, la coopé-rative génère un chiffre d’affaires d’environ 160 millions de francs. En tant qu’organisation sans but lucratif, SUISA répartit les recettes de licences après déduction des frais administratifs entre les diffé-rents auteurs et éditeurs de musique.

Etre informé

SUISAblog

Newsletter

La fondation de SUISA

FONDATION SUISA

Mint Digital Services