Les membres de SUISA demandent reconnaissance à l’ère du numérique

Par un manifeste, les membres de SUISA demandent à l’occasion de l’Assemblée générale de leur coopérative la reconnaissance de leurs droits, en particulier dans le monde numérique. SUISA travaille sur mandat des auteurs et éditeurs de musique et a réparti à ses membres au cours de l’exercice 2011 environ 9 francs sur 10 (88, 05%), en provenance des recettes tarifaires. Les frais d’administration ont été de 11,95%. Trois nouveaux membres ont été élus au Conseil de la coopérative: Irene Kunzelmann, Christian Siegenthaler et Christian Wicky.

Berne, le 23 juin 2012 – Lors de l’Assemblée générale de SUISA, le 23 juin 2012 à Berne, la coopérative a lancé un «manifeste des membres de SUISA». Les membres SUISA demandent que l’on reconnaisse la valeur de leur travail, en particulier également dans le monde numérique. Après son lancement aujourd’hui, la collecte de signatures va se poursuivre en ligne sur www.suisa.ch/manifeste. En substance les signataires, membres de la coopérative des auteurs et éditeurs de musique, relèvent que:

  • la coopérative SUISA travaille sur mandat des auteurs et éditeurs;
  • les membres SUISA ont le droit de décider de l’exploitation et de l’utilisation de leurs œuvres, également dans le monde numérique;
  • les ayants droit doivent toucher une redevance en cas d’utilisation de leurs œuvres ainsi qu’une participation aux revenus réalisés grâce à leurs œuvres;
  • les auteurs et éditeurs demandent un cadre légal apte à protéger leur travail face au piratage, au vol ou à des utilisations non-autorisées.

Le rassemblement des forces, pour défendre les intérêts communs, a été l’un des thèmes centraux de l’assemblée; il a été présenté par la conseillère aux Etats Géraldine Savary, membre du Conseil de SUISA. Diverses associations avaient été invitées et étaient présentes par leurs représentants et/ou avec un stand d’information: suisseculture, le Conseil suisse de la musique, l’Alliance suisse contre le piratage sur Internet, les Acteurs de la scène musicale suisse et la Fondation romande pour la Chanson et les Musiques Actuelles (FCMA).

Répartition d’environ 9 francs sur 10
Durant l’exercice 2011, la coopérative SUISA a pu répartir aux auteurs et éditeurs 88% des recettes tarifaires de CHF 136,2 mio. (CHF 119,9 mio.). Le chiffre d’affaires total de la coopérative en 2011 a été de CHF 145,2 mio. (plus 2% par rapport à l’année précédente). Les recettes de droits d’émission et de droits d’exécution ont pour la première fois dépassé le seuil des 100 millions de francs en 2011, en s’établissant à CHF 103,4 mio. Ce record s’explique notamment par une année avec de nombreux concerts et quelques manifestations d’envergure. En revanche, les licences pour les supports sonores ont diminué de 12,2% durant l’année écoulée, et les redevances relatives à la copie sur supports vierges tels que CD, DVD ou lecteurs MP3 ont même diminué de 33,2 %. Malgré cela, les frais d’administration ont pu être maintenus à un niveau bas, puisqu’ils ont été de 11,95% en moyenne.

 
Election de trois nouveaux membres au Conseil
L’éditrice Irene Kunzelmann, le producteur et éditeur Christian Siegenthaler (Patent Ochsner, notam-ment) ainsi que le musicien et compositeur Christian Wicky (Favez) ont été élus au Conseil de la coopérative. Les membres suivants ont quitté le Conseil: Beat Lüthi, Jean-Pierre Mathez et Thierry Mauley-Fervant.

Lien vers le rapport annuel 2011

Lien vers le manifeste

Communiqué de presse

<media 5678></media>
Le Président Xavier Dayer signe le manifeste
des membres SUISA

<media 5677></media>
Monika Kaelin, membre du conseil de SUISA, signe
le manifeste des membres SUISA.